Dans le rétro…

Leur aventure a commencé il y a près de 5 mois dans une forêt parisienne, il faisait à peine 2°C ! Elle s’est terminée il y a quelques jours à Essaouira par 20°C à l’ombre.

Entre-temps, les Women@Renault ont passé de grandes épreuves de sélection. Elles se sont entrainées, formées et finalement elles ont pris la route du Maroc sans vraiment savoir où elles mettaient les roues… !

À l’arrivée, les six équipages sur Duster crossover ont atteint leurs objectifs : vivre une expérience hors du commun et bien-sûr, finir la course !
Veni, vidi vici en somme… Revenons sur 5 mois de préparation, de sport, de compétition et surtout, d’émotions…

La préparation : Incontournable !

Après un week-end de sélection impitoyable au mois de novembre 2013, les équipages Women@Renault étaient constitués de douze Gazelles 2014 sportives sachant se servir d’une boussole. Mais le Rallye Aïcha des Gazelles, c’est beaucoup plus que ça ! De nouveaux repères avec lesquels il faut se familiariser, des Duster qu’il faut dompter et des techniques de désensablage à maîtriser. Tout restait à apprendre…

En février, les Gazelles se rendaient donc à Avignon pour perfectionner leur orientation.

Puis elles traversaient une première fois la Méditerranée pour fouler le sable marocain et se familiariser avec le « pilotage en milieu hostile ». Contrairement aux sélections de novembre, le soleil et la douceur étaient au rendez-vous. Surtout, pendant la formation, les filles pouvaient encore se permettre de regarder les autres travailler…

On comprend mieux pourquoi les Gazelles avaient répondu à l’époque que le désensablage était un jeu d’enfant ! Elles ont peut-être changé d’avis…

La course : Admirable !!!

Quelques semaines plus tard, le 15 mars 2014, nos douze Gazelles prenaient le départ du Rallye Aïcha 2014 au Trocadéro et c’est une toute autre épreuve qui les attendait ! Chargées en énergie par les encouragements de leurs proches et de leurs collègues, elles allaient passer du sable d’entrainement au sable de compétition !

L’aventure, la vraie, commençait enfin avec toutes ses péripéties. Tempêtes de sable, crevaisons, tanquages, les formateurs n’avaient pas menti ! Pourtant, les Women@Renault ont toutes rempli leur mission.

Isabelle Behar (319) confirme : « Ma plus grande fierté ? Progresser chaque jour avec précision et concentration, malgré la fatigue croissante… »

Les encouragements des proches, amis et collègues ont permis aux Gazelles de garder le moral lors des moments difficiles. Delphine Descotes et Emilie Baubeste (318) ajoutent « Notre plus grande fierté avoir réussi à se dépasser au nom de notre usine : tous les messages de soutien avant, pendant et après le rallye sont notre grande fierté. »

L’ambiance : Formidable !

Parfois dans la douleur, parfois dans la joie, c’est le mélange des émotions qui fait du Rallye une expérience bien au-delà de la simple compétition automobile. Heureusement dans les moments difficiles, les Women@Renault pouvaient compter sur leurs concurrentes et amies. Raphaëlle Gomez (319) se souvient : « J’ai rassuré d’autres Gazelles qui craquaient en les soutenant et les rassurant lorsque leurs nerfs lâchaient : « Allez les filles, jusqu’au bout !!! » ».

Les pires moments peuvent ainsi devenir les plus grandes fiertés de nos Gazelles comme en témoignent Stéphanie Camau et Mihaela Georgieva (316) : « Ne jamais avoir abandonné, même lorsque nous sommes restées deux heures juchées sur une herbe à chameau en plein soleil au début de l’étape deux.  Deux heures à pelleter et à attaquer la butte à mains nues… Epuisant !  Mais on y a mis toute notre énergie : pas question de baisser les bras.  Et au final, millimètre par millimètre, la voiture s’est dégagée et nous sommes sorties victorieuses de ce combat. ».

Nos Gazelles ont su démontrer leur force mentale et physique et elles se sont découvertes une véritable âme de guerrière au fil des dunes.

Il y a aussi les petites anecdotes. Celles qui permettent de relativiser les moments difficiles. Par exemple, les dunes de Chegaga ont été rebaptisées « Chez galère » par Christel Le Berre et Sophie Chevalier-Viollet (315) !

Ou encore l’étape 5 marathon qui fut un moment très difficile pour un grand nombre d’équipages. Cette étape restera gravée dans la mémoire de Stéphanie et Mihaela (316) : «  Nous nous sommes perdues sur les pistes dans les dunes de Chegaga, entre la balise 6 et la balise 7.  Impossible de savoir où nous étions, tout se ressemblait.  Et plus on avançait, plus on rencontrait des Duster qui, comme nous, tournaient en rond : de 3 on est passé à 6 voitures !  On a fini par bivouaquer ensemble dans les dunes, à partager saucisson, comté et vin rouge.  Un moment très convivial.  Au petit matin, nous sommes reparties fraiches et reposées…et nous avons fini par trouver la balise ! »

Pour Christel et Sophie (315), la plus grande fierté de ce Rallye se résume d’ailleurs par une petite histoire : « On a mis un « vent » à plusieurs 4×4 qui s’étaient retrouvés tanqués dans un passage en montagne. Après reconnaissance, on a dégonflé nos pneus avec l’équipage 316 (Stéphanie Camau et Mihaela Georgieva), et on a surfé sur les dunes avec nos Duster, un vrai plaisir ! »

« Quant à notre parade sur la plage à Essaouira, c’était du pur bonheur ! » s’exclame Sophie pour conclure.

Delphine et Emilie (318) confirment les qualités dont a fait preuve le Duster, notamment dans les dunes : « Le premier jour du premier marathon nous avons pris un cap qui nous emmenait face à de grandes dunes, alors que nous n’étions pas encore très à l’aise avec le sable : ce fut l’occasion de découvrir les fantastiques capacités de notre Duster. »

Ainsi donc s’est achevé le Rallye Aïcha des Gazelles 2014 dont voici un petit bilan chiffré impressionnant !

Début avril, après une cérémonie d’arrivée à Essaouira et un retour au(x) pays très chaleureux, la « vie normale » va maintenant reprendre son cours. Même les plus petites routes de campagne vont sembler monotones à présent !

Adieu le désert et retour au bureau ! Mais pas question que les Gazelles passent inaperçues. Un comité d’accueil les attend très bientôt !

Nous vous donnons rendez-vous aujourd’hui à partir de 11h30 au Technocentre afin de venir échanger avec nos Gazelles et profiter des nombreuses surprises qui vous attendent !

 

 

Plus de photos sur le Rallye Aïcha des Gazelles 2014 :https://picasaweb.google.com/101560140424521940760

  

5 réflexions au sujet de « Dans le rétro… »

  1. Mais ça continue ! Merci pour ce dernier clin d œil dans le rétro ! Bonne reprise à toutes !
    A l année prochaine pour une nouvelle série d’ aventures-:)

  2. Merci à Sara pour tes articles de qualité durant tout le rallye et cette conclusion en beauté!

    Merci aux gazelles du Rallye de nous avoir fait rêver et de nous permettre le temps de quelques jours de nous évader un petit peu avec vous.

    Et puisqu’il était déjà question d’avenir lors de la cérémonie de clôture du Rallye au Technocentre, les nouveaux critères et les nouvelles possibilités offerts aux femmes de Renault devraient en faire gemberger plus d’une!

    • GAIAZELLE A TOI DE JOUER !!! On t’attend avec impatience :)
      MERCI encore à SARA pour cette belle conclusion !
      BISOUS A TOUTES LES GAZELLES on est super fières !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>