A la rencontre de… Nathalie et Véronique !

Le 9 décembre dernier, nous dévoilions les noms de nos Gazelles pour l’édition 2015…

Dès aujourd’hui, nous allons faire leur connaissance : nous vous proposons de découvrir, tout au long des deux semaines à venir, le portrait des différents binômes participants au Rallye Aïcha des Gazelles 2015.

Dans le questionnaire proposé aux Gazelles, nous leur demandions de nous décrire leurs réactions, leurs appréhensions, leurs visions de l’après sélection et de l’aventure qui les attend …

Vous saurez tout sur nos Gazelles, en commençant par… Nathalie et Véronique, équipage de la DIAC.

Un duo qui déborde d’énergie et dont le « Big Happy Smile » est le crédo !

 … En piste !

DANS LES COULISSES DES SELECTIONS…

Où étiez-vous lorsque vous avez appris que vous étiez sélectionnées pour le Rallye Aïcha des Gazelles 2015 ? Vous attendiez-vous à cette sélection ?

L’at(tente) dans la joie et la bonne humeur !

Etant donnée l’heure très tardive (ou très matinale) de l’annonce des résultats (prévus le mardi 9 décembre dès 00h01), nos Gazelles étaient chacune à leur domicile.

Quant à l’espoir d’une sélection, les filles se confient : « Nous espérions mais le doute était quand même présent ».

Conscientes du niveau élevé des concurrentes lors du week-end de sélection, nous sentons que nos Gazelles – bien que confiantes – ne courent pas trop vite !

Quelle fut votre première réaction ? Avez vous fondu en larmes ? Avez vous poussé un cri de joie à en faire trembler les murs de votre bureau ?

Une annonce qui suscite bien des réactions et qui est difficile à réaliser…

Pour Nathalie, « [le sommeil léger], à 1h du matin j’ai ouvert le site internet des Gazelles Women@Renault et j’ai remarqué le nouvel onglet « Les sélectionnées » … Et là j’ai vu mon nom et celui de Véronique écrit en toutes lettres. J’ai regardé mon mari, que j’avais bien sûr réveillé !! J’ai poussé un cri de joie et je lui ai dit « YES YES !! Nous y sommes, il y a mon nom et celui de Véro ! On a gagné ! On a réussi ! »

Pour Véronique la réaction fut moins tonitruante : « J’ai été estomaquée. Abasourdie. Sans voix. »

Le calme de Véronique face à l’explosion de joie de Nathalie montre que ce sont deux Gazelles différentes mais qui sont sur la même longueur d’onde !

Pas de larmes pour notre duo, mais plutôt des sourires, des cris et beaucoup de bonheur ! Un bon cocktail vitaminé pour nos Gazelles en herbe !

Quelle fut la première pensée qui vous a traversé l’esprit lorsque vous avez réalisé que vous alliez devenir une vraie Gazelle ?

A dream come true…

« YES WE DID IT, c’est gagné ! » Pas simple de réaliser sans avoir (encore) mis les pieds dans le sable marocain !

Véronique se félicite : « Nos efforts ont été récompensés, notre rêve devient réalité » et Nathalie peine à réaliser la nouvelle qui vient de tomber : « Nous avons réussi ! »

A qui avez vous annoncé la nouvelle en premier ? Quelle fut la réaction de vos proches (famille et amis) ?

Les cris de joie de nos deux premières Gazelles étaient tellement puissants que seul le Père Noël, isolé dans sa Laponie profonde, ne les a pas entendus !

Une Gazelle heureuse est une Gazelle qui se fait entendre ! Gare aux chameaux dans le désert; leur sommeil risque d’être quelque peu perturbé…!

Nathalie a d’abord annoncé la bonne nouvelle à son mari, à ses filles, à Véronique. Elle a ensuite envoyé un SMS à tous ses amis, collègues et famille… « Tout ça à 1h du matin!!!! Mon mari m’a souri et complimenté, mes filles, un peu endormies, m’ont félicité : « BRAVO MAMAN !! On est fières de toi !! ».

Véronique : « Quoi ?!?! T’es sûre ? C’est génial, on peut être fières de nous… L’aventure continue, on y est… ».

Véronique a quant à elle prévenu ses parents par téléphone, avant de réveiller sa fille et le lendemain elle s’est empressée d’informer tous ses proches.

Dans l’ensemble, les filles résument : « Nous n’avons reçu que des réactions positives, des sourires, des larmes de joie, la fierté d’un père, des encouragements encore et toujours. La réaction générale de notre entourage, qui nous a soutenu depuis le début, a été un grand soulagement car nous les avions un peu mis sous pression avec nos entrainements intensifs et nos nombreuses interrogations tout au long de l’attente. Un bonheur partagé. »

Nous avons parlé de joie palpable ? Nous dirions plutôt : joie absolue et communicative !

Les premiers mots de vos collègues lorsqu’ils ont appris la super nouvelle ?

« On en était sûrs !! Pas de doute, vous l’avez mérité, on y croyait, vous étiez faites pour ça, c’est génial, trop contentes, trop fières, c’est hallucinant ! »

Encore une preuve que l’entourage de nos Gazelles est un soutien solide au quotidien… Personne n’a douté de leur réussite un instant. Ce soutien sans faille leur permettra de relativiser lorsque le désert dévoilera ses obstacles !

D’ailleurs, chers/chères lecteurs/lectrices, nous vous incitons et invitons à continuer d’encourager notre duo grâce à l’espace commentaires se situant à la fin de cet article…

Lors du week-end de sélection, avez-vous eu des doutes sur la suite de l’aventure ? Au contraire, vous vous êtes dit que le Rallye était fait pour vous ?

Captivé par l’instant T, ce binôme vit chaque épreuve à 1000 % :

« Nous étions tellement concentrées sur les épreuves du week-end et nous avions tellement envie de partager pleinement ce moment que nous n’avons pas pensé à la suite de l’aventure. »

Lors du week-end de sélection, quelle épreuve a été la plus difficile ? La plus facile ?

Pas de doute notre binôme est bien complémentaire !

Nathalie a été déstabilisée par le changement de carte lors de la course d’orientation : « Nous n’arrivions pas à nous situer dans cette nuit noire. Par contre, l’épreuve de l’après-midi (VTT, course à pieds, canoë et  kayak) a été un réel plaisir. De plus, nous avons pu partager ce moment avec une équipe de la DCF (Magaly et Hélène), en nous encourageant mutuellement : grand moment de complicité ! »

Véronique estime elle, que le moment le plus délicat fut les tests psychologiques en salle : « Car c’était le seul moment du week-end où j’ai été séparée de mon binôme. Le moment le plus apprécié est (comme mon acolyte) le bike and running, où nous nous sommes éclatées.»

Quelles valeurs sont les mieux représentées lors du week-end de sélection ?

Aucune hésitation pour notre duo de choc : outre l’envie de se dépasser, elles ont de concert cité des valeurs communes à leur quotidien mais aussi à celui de toutes les Gazelles, à savoir la solidarité, le courage et l’échange.

Quelles sont les qualités de votre coéquipière qui seront utiles dans le désert ?

Parce qu’il faut pouvoir s’appuyer sur une coéquipière agile comme une Gazelle, Nathalie nous décrit Véronique comme étant déterminée et toujours de bonne humeur.

Véronique, elle, parle de Nathalie comme quelqu’un d’organisé : « Elle a le sens du détail et elle est attentionnée ».

Nous en sommes sûrs et certains, ces qualités les aideront à évoluer dans les dunes de sable de façon réfléchie et avec le sourire… Une combinaison fort utile pour tenir tout au long de l’aventure !

Quel est le principal atout de votre binôme ?

Ce duo se démarque par son dynamisme et sa joie de vivre à toute épreuve. Elles optent donc sans hésiter pour les atouts suivants : la détermination, la complicité et la bonne humeur.

Nul doute que ce binôme complémentaire ira très loin…

Que redoutez-vous le plus pendant le Rallye ?

Sûre d’elles, ces Gazelles n’ont pas songé aux éventuels obstacles qu’elles pourraient rencontrer dans le désert … Elles n’ont peur de rien… Ou presque !

Une seule petite crainte à noter (et pas des moindres) : celle de se perdre dans ce très très très grand désert marocain…

N’ayez crainte chères Gazelles en herbe, avec la préparation de « Pro du désert » qui vous attend, vous ne vous perdrez pas bien longtemps ! La boussole et la carte vont rapidement devenir des membres indispensables de votre team !

Qu’attendez-vous avec le plus d’impatience ?

La suite… Toujours en quête de plus d’aventure ! 

Nathalie & Véronique, à l’unisson : « Aujourd’hui, le stage de formation. Demain, le Grand Départ ».

Notre duo est visiblement sur les starting-blocks… Mais il va falloir patienter encore un peu avant que les festivités endiablées et ensablées commencent !

La Gazelle est courageuse et un peu casse-cou, racontez-nous ce que vous avez fait de plus fou dans votre vie ?

L’esprit de la Gazelle s’est déjà emparé de Nathalie et Véronique ! Lisez plutôt…

Nathalie nous raconte avec beaucoup d’enthousiasme les souvenirs de sa participation à la « Foulée des Baines » entre amis : « Il s’agit d’une course dans le sable le long de la côte Atlantique, de 21 km entre la plage du grand Crohot et la pointe du Cap Ferret. En 2012, nous nous sommes lancés un défi… Faire cette course. Et c’est tous ensemble que nous nous sommes entrainés et avons réalisés cet exploit, dans le sable dur, mou, bain (eau jusqu’aux mollets) et dunes. Ce fut un moment très dur, mais une grande satisfaction personnelle et collective ».

Nathalie n’a même pas peur des dunes, elle connaît déjà celles de la côte Atlantique comme sa poche ! Reste plus qu’à réaliser les mêmes performances au volant du Duster dans les dunes marocaines ! On a hâte d’y être !

Pour Véronique c’est son road trip au Brésil qui est ancré dans sa mémoire ! Sa plus grande folie ? S’être aventurée dans les favélas de Rio, en quête de paysages et de sensations nouvelles.

Nul doute, les Gazelles de la DIAC ont le grain de folie et le courage requis pour aborder cette nouvelle aventure sous les meilleurs auspices !

Dans quel état d’esprit êtes-vous aujourd’hui ? Quelles sont pour vous les prochaines étapes de préparation au Rallye ? Un entraînement au triathlon ? L’ascension d’une montagne ?

Digne d’un entrainement militaire, nous constatons que Nathalie et Véronique se sont données les moyens de passer l’épreuve des sélections et ne lâcheront pas l’entrainement de si tôt.

« Après une longue période d’attente, qui nous a paru interminable, nous sommes passées par des moments de soulagements, puis de doute, et enfin de joie immense. Maintenant nous attendons avec impatience le stage de formation qui nous permettra également de retrouver les Gazelles avec qui nous allons partager une merveilleuse aventure. Nous sommes confiantes, sereines et heureuses.

Nous restons concentrées sur notre préparation physique notamment en continuant nos entrainements réguliers (natation, course à pied, renforcement musculaire), de plus nous maintenons notre relation avec nos marraines Gazelles afin de récolter le plus de conseils techniques et pratiques possibles avant le Grand Départ. »

Quelle phrase, citation ou cri de guerre caractérise le mieux votre binôme ?

Comme notre duo déborde d’énergie, elles ont joué le jeu à fond.

- « Oser toujours, céder parfois, renoncer jamais », c’est LEUR devise.

- « La réussite individuelle, n’est que le fruit d’une réussite collective ».

Nos Gazelles l’ont bien compris : se la jouer perso, n’a rien de bon dans cette aventure. La Gazelle vit en troupeau et prend soin des siennes.

Et pour finir, une phrase qui caractérise le mieux cette expérience : « Gazelle un jour, Gazelle toujours ».

Un surnom pour votre binôme ?

Bien entourées par leurs familles, ami(e)s et collègues, Nathalie et Véronique ont deux surnoms qui leurs conviennent parfaitement bien d’après leurs proches :

« Les Gazelles Bordelaises » et « Les Miss DIAC ».

Suivez-les de près, les Gazelles de Bordeaux sont uniques en leur genre !

Cap ou pas cap de remporter la course ?

En cœur : « Quelle question !! Le pari est lancé ».

Fidèles à elles-mêmes, ce duo de choc qui a soif d’aventure, est totalement capable de remporter cette course.

Alors… Action… RÉACTION !

Pour finir, s’il fallait définir en un mot l’aventure qui vous attend ?

Nathalie qualifie cette aventure à venir d’« inoubliable ».

Véronique, quant à elle, n’est toujours pas redescendue de son petit nuage et parle d’aventure « inespérée ».

Court, concis, mais punchy !

Nous l’avons bien compris, ce duo est plus motivé que jamais. Maintenant que la sélection est acquise, elles font preuve d’encore plus d’enthousiasme et de motivation pour ce qui les attend par la suite.

Leur soif d’aventure transparaît et elles nous donnent envie de les suivre de très près ! 

Nous n’avons plus qu’à attendre patiemment l’arrivée du stage de préparation… Nous y retrouverons Véronique et Nathalie avec leurs incontournables sourires resplendissants et leur bonne humeur débordante !

Déjà à 100% dans la peau de la parfaite Gazelle, elles finissent cette interview avec un légendaire « Bien Gazellement » !

  

13 réflexions au sujet de « A la rencontre de… Nathalie et Véronique ! »

  1. Super content pour vous les filles! Je n’ai rien vu du DAKAR cette année et compte sur vous pour me faire réver! Je ne peux plus croiser un DUSTER sans penser à votre périple,à votre équipe… quelques phrases (que l’on me rabache au travail !!! :) ) qui auront du sens pour vous dans quelques jours.
    Thinking without limit…
    Welcome problem attitude…
    et la mienne Keep Your Smile ! … et allez le 325 !!!!!

  2. Nathalie (ma cousine) et Veronique

    BRAVO, you girls rock!!!! Très très fière et je vous suivrais tout au long de votre aventure. Que la FORCE soit avec vous! YO….DA

  3. Bravo les filles !!

    On va vous suivre de prêt !! Allez les filles ! Allez les filles !

    Gazelle un jour ! Gazelle toujours !! :-)

    Encore félicitations ! Et bonne préparations :-)

  4. Beau portrait de l’equipage DIAC !
    Restez vous meme et tout ira bien ! Nous sommes très fiers de vous !!
    Keep the pressure and never give up !!!
    Sincelery….
    Your boss ! ;-)

  5. Gazelles bordelaises diac
    En vous résonne la niaque
    Le stage vécut à l’unisson
    A permis votre sélection
    Prendre le départ est un minimum
    Nous vous attendons sur le podium

  6. A nos Gazelles Bordelaises !

    Super débrifieng ! Toujours aussi fière de vous ! continuez à nous faire vivre cette aventure à travers vos rires, vos interrogations et votre dynamisme !

  7. dans cette Interview digne des + grandes stars de ciné américaines……vous avez précisé que votre entourage était fier de vous…..moi je fais partie de votre entrourage (en tout cas, je suis proche physiquement) et à donf que je suis fière de MES gazelles…et toute la Diac de Bordeaux, et toute la Diac en générale l’est aussi….ON VEUT LES 4 PATTES SUR LE PODIUM !!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>