A la rencontre de… Valérie et Véronique !

Le second équipage qui vous dévoilera ses secrets cette semaine, est celui de Valérie et Véronique. Equipage de la DDP (Direction Déléguée à la Présidence), ça en jette ! Une équipe joyeuse et fonceuse, qui est impatiente de faire face aux prochaines épreuves…

 …Let’s go !

DANS LES COULISSES DES SELECTIONS…

Où étiez-vous lorsque vous avez appris que vous étiez sélectionnées pour le Rallye Aïcha des Gazelles 2015 ? Vous attendiez-vous à cette sélection ?

Au taquet, sur les starting blocks, nos Gazelles étaient très excitées à l’idée de connaître le résultat des sélections…

Le jour de l’annonce, le 9 décembre au matin, Valérie se trouvait chez elle : « Accéder au site a été quasiment la première chose que j’ai faite au réveil. »

Elle nous explique que de peur de s’y prendre trop tôt, elle a même dû se retenir de ne pas sauter (telle une Gazelle) sur le net dés l’aube (oui oui, 6h du matin c’est l’aube) ! Elle s’est ensuite empressée d’envoyer un message à son acolyte Véronique pour l’informer de cette bonne nouvelle et lui dire qu’elle aussi pouvait aller voir de ses propres yeux la publication du site de chez elle !

Valérie nous dit ensuite : « J’ai ajouté que j’apportais de quoi fêter cet évènement en fin de notre réunion de service qui tombait le mardi 9 décembre pour partager ce moment fort avec toute notre équipe. »

Véronique était très pressée de se rendre au travail pour aller voir les résultats, mais sa binôme l’a devancée pour lui annoncer la nouvelle : « Valérie m’a envoyé un SMS à 06h42 : « Il y a nos noms !!! ».

Quelle fut votre première réaction ? Avez-vous fondu en larmes ? Avez-vous poussé un cri de joie à en faire trembler  les murs de votre bureau ?

On dit toujours que la première impression que l’on garde d’une personne est la bonne… Il en est de même pour la première réaction. Et ce ne sont pas nos Gazelles qui vont nous contredire…

Valérie explique : « Lire nos noms, réaliser que notre sélection était officielle a été le moment intense où notre rêve est devenu réalité. Au bureau, nous avons ouvert des boîtes de chocolat, nous avons parcouru le site et notre page Facebook avec nos collègues, nous avons prolongé l’échange par un repas tous ensemble et répondu à leurs nombreuses questions. »

De son côté, Véronique pleine d’enthousiasme nous détaille : « Tout d’abord, un grand soulagement puis des cris de joie ! Et cris de joie à nouveau lorsque Valérie et moi nous sommes retrouvées au bureau. L’attente depuis le week-end des sélections était longue, mais elle en valait la peine !! »

Du soulagement, de la surprise et de la joie : la recette du bonheur des sélections 2015 !

  

Quelle fut la première pensée qui vous a traversé l’esprit lorsque vous avez réalisé que vous alliez devenir une vraie Gazelle ?

Puisque devenir une Gazelle se mérite… La concrétisation de cette expérience passe aussi par l’entrée dans la peau du personnage de la gazelle. Silence, ça tourne. Action !

Valérie, sentant déjà l’air chaud du désert, réalise : « C’est à ce moment que je me suis sentie une vraie Gazelle. Je me suis sentie très fière, féminine et sportive, avec un maximum de booste, tant cette expérience est valorisante pour moi. »

Véronique témoigne, la peur au ventre : « Ca y est, on va devenir de vraies Gazelles ! Un stress positif avec une bonne montée d’adrénaline ! »

A qui avez vous annoncé la nouvelle en premier ? Quelle fut la réaction de vos proches (famille et amis) ?

Diffuser la bonne nouvelle à l’entourage fait partie intégrante du processus de sélection… Alors sortez les mégaphones pour crier haut et fort votre bonheur !!

Valérie a commencé par annoncer la nouvelle à ses filles. A l’annonce des résultats officiels, elle a ensuite prévenu ses amis et ses parents, qui étaient tous très heureux pour elle.

Pour sa part, Véronique a d’abord prévenu son mari (très fier d’elle) puis elle est allée réveiller ses enfants : « Je crois qu’ils ne réalisent pas vraiment pourquoi je suis si euphorique, normal, ils dorment encore un peu : « Bonjour maman… BRAVO MAMAN » ! »

Les premiers mots de vos collègues lorsqu’ils ont appris la bonne nouvelle ?

Valérie et Véronique s’accordent à dire que leurs collègues et le réseau de femmes de VSF sont derrière elles depuis le début et les ont chaleureusement félicitées. En effet, le réseau de femmes de VSF a été contacté en avant-première et nos deux Gazelles ont pu recevoir de nombreux messages motivants. « Nos collègues du service nous soutiennent chaleureusement depuis l’année dernière. Des collègues nous ont même appris à changer les roues de Duster et à se familiariser avec la mécanique, pour la préparation au test. Certains de nos collègues se déguiseraient bien en femme pour partir avec nous ! »

 « Plus on est de fous, plus on rit », mais le Rallye n’accepte pas de passagers clandestins ! Une place au Rallye Aïcha des Gazelles, ça se mérite chers Gentlemen !

 

Lors du week-end de sélection, avez-vous eu des doutes sur la suite de l’aventure ? Au contraire, vous vous êtes dit que le Rallye était fait pour vous ?

Nos deux Gazelles Valérie et Véronique faisaient face à leur seconde participation. Comme elles le disent, cette année fût bénéfique pour leur duo.

« Ça a permis de renforcer notre connaissance l’une de l’autre, notre relation est devenue parfaitement fluide, nous travaillons ensemble au quotidien depuis deux ans et demi. »

Du coup, lors de leur week-end de sélection, Valérie et Véronique se sont senties pleine d’assurance : « Nous avons eu le sentiment d’assurer. Nous avons pris un maximum de plaisir, nous avons vécu chaque moment de cette rencontre entre femmes du groupe dans une ambiance sportive. »

Elles nous expliquent ensuite : « Avec un week-end physique comme celui-ci on se rend compte qu’avec beaucoup de volonté et de motivation on est capable de faire bien des choses. C’est donc plutôt rassurant pour la suite des aventures. »

Nous n’avions pas de doute sur leurs capacités, mais si ça les rassurent, ça nous rassure ! Et vous, cher(e)s lecteurs(trices), pensez-vous que le binôme des deux « V » va cartonner lors des prochaines épreuves ?

Lors du week-end de sélection, quelle épreuve  a été la plus difficile ? La plus facile ?

Un duo sur la même longueur d’ondes et qui ressent les mêmes vibrations lors des épreuves de ce week-end de sélection…

Pour elles, l’épreuve la plus difficile fût définitivement celles du parcours de pompiers : « En raison de tout l’attirail qui entrave les gestes et la difficulté des épreuves. »

Ensemble elles décident aussi que l’épreuve la plus simple, fût le run & bike : « Car ces activités sont coutumières pour nous. »

Des joggeuses confirmées, qui n’ont même pas peur du sable marocain…

Quelles valeurs sont les mieux représentées lors du week-end de sélection ?

Une aventure pleine de richesse et de valeurs humaines attend nos Gazelles et ce week-end de sélection a pu donner un aperçu convainquant à nos Gazelles…

Valérie et Véronique récapitulent : « Les valeurs de détermination, d’audace et de partage (y compris culturel). Nous allons toutes jusqu’au bout, quel que soit le temps, la boue, la fatigue. Nous sommes toutes réunies pour ce challenge audacieux. Nous partageons des moments inoubliables avec les autres Gazelles, avec toute l’organisation et nous profitons du soutien chaleureux des anciennes Gazelles. »

C’est un beau résumé des valeurs humaines de ce week-end de sélection qui forme et marque visiblement nos participantes !

Quelles sont les qualités de votre coéquipière qui seront utiles dans le désert ?

Ces deux femmes se connaissent très bien, et savent trouver les qualités l’une de l’autre sans passer par quatre chemins (ce qui s’avèrera utile dans le désert marocain).

Par exemple, Véronique répond sans hésitation : « Valérie est fonceuse (mais à l’écoute) et persévérante, elle ne baisse pas les bras et comme elle le dit si bien : il y a toujours le soleil derrière les nuages. »

Valérie quant à elle, trouve en Véronique des ressources illimitées et un engagement à toute épreuve.

Que de flatteries pour nos Super Gazelles !

Quel est le principal atout de votre binôme ?

Il est certain que ce binôme est complice (notamment dans leur quotidien professionnel qu’elles partagent avec joie, bonne humeur et humour) et complémentaires.

 « Nous partageons des qualités fondamentales pour réussir : nous sommes sportives, volontaires, réfléchies et solidaires. »

Comme le Ying et le Yang elles se complètent, Valérie est une fonceuse tandis que Véronique a besoin d’être sûre avant de partir : « Cette tension va nous conduire à prendre des décisions optimisées pour un max de performance. »

Elles anticipent l’aventure et résument : « Ensemble nous savons être entreprenantes, sans prendre de risque non maîtrisé et nos qualités d’écoute et d’empathie nous assurent que l’on pourra compter l’une sur l’autre. »

C’est beau, c’est l’esprit Renault !

Que redoutez-vous le plus pendant le Rallye ?

Malgré l’enthousiasme qui accapare l’esprit de nos Gazelles, il ne faut pas oublier la petite part d’appréhension…

Valérie réalise « En conditions de grandes difficultés et de grande fatigue, je pourrai me demander ce que je fais là en oubliant d’un coup toutes les raisons profondes qui m’animent pour vivre ce Rallye. A ce moment, je sais que Véronique sera là pour moi et réciproquement. »

Véronique redoute plus le manque de sommeil, mais elle sait que la détermination et la volonté d’aller jusqu’au bout la reboosteront !

Vous avez dit marmottes ? Non ! Gazelles of course !

Qu’attendez-vous avec le plus d’impatience ?

Les moments de partage et l’aventure sont les deux valeurs récurrentes qui ressortent.

Pour Valérie c’est la rencontre avec toutes les Gazelles, notamment la traversée en bateau qui sera un moment privilégié d’échange. Ensuite, elles attendent avec impatience leur première balise, leur première journée, pouvoir toucher le sable et passer à l’action.

Véronique, quant à elle a hâte de commencer les stages « qui seront très enrichissants et qui donneront l’avant-gout du grand départ pour le Rallye ».

Une équipe en quête d’actions, d’émotions, et d’aventures…

La Gazelle est courageuse et un peu casse-cou, racontez-nous ce que vous avez fait de plus fou dans votre vie ?

Comme dit la girly pop star Gwen Stefani « I’m rough and tough, and nothing gonna knock this girl down ! »

Valérie s’est essayée à la spéléologie, une discipline intense dans laquelle elle a réalisé son plus gros effort physique. Pour la partie difficulté de confort et self control, elle nous raconte sa nuit en Papouasie dans un abri sous une pluie torrentielle et avec des rats qui passaient sur le sac de couchage. Charming…

Dernièrement, Véronique a participé à un mud day. Elle pensait ne pouvoir effectuer que la moitié des obstacles mais a finalement tout surmonter sans réfléchir, même le passage dans le bassin d’eau glacée : « Une véritable épreuve pour quelqu’un de frileux comme moi ! Comme quoi, quand on veut, on peut ! »

Dans quel état d’esprit êtes-vous aujourd’hui ? Quelles sont pour vous les prochaines étapes de préparation au Rallye ? Un entraînement au triathlon ? L’ascension d’une montagne ?

Notre duo V&V optimise sa préparation pour bien démarrer avant le Rallye 

« Nous souhaitons cultiver toutes nos ressources physiques et mentales. Nous continuons à prendre soin de nous ainsi que de notre hygiène de vie et poursuivons notre entrainement. »

Pour perfectionner leur entrainement, nos deux Gazelles comptent se préparer aux épreuves plus spécifiques du Rallye, partager les expériences passées des anciennes Gazelles ainsi que de s’entrainer à la conduite en 4×4.

Comme les plus braves le disent… Entrainement difficile, guerre facile !

Quelle phrase, citation ou cri de guerre caractérise le mieux votre binôme ?

Prête pour la traversée en Duster à travers les dunes marocaines, nos deux Gazelles n’ont qu’un mot d’ordre, qu’un cri de guerre : « A nous les balises ! »

Le désert n’a qu’à bien se tenir…

Un surnom pour votre binôme ?

En grandes aventurières, le surnom donné à ce binôme est « Val et Véro sans frontières ».

Vers l’infini et au-delà… !

Cap ou pas cap de remporter la course ?

Quelle question !

«  Bien sûr qu’on est cap ! On y va pour ça, bien que notre but premier soit d’arriver à trois (notre Duster et nous) ».

Elles citent Enzo Ferrarri, conscientes de l’enjeu : « Pour arriver premières, il faut premièrement arriver ».

Pour finir, s’il fallait définir en un mot l’aventure qui vous attend ?

Valérie et Véronique concluent cette interview en décrivant : « Cette aventure dépasse tout ce que nous avons pu vivre à titre personnel car le pouvoir démultiplicateur de Renault est phénoménal. En participant au Rallye Aïcha des Gazelles,  nous souhaitons avant tout vivre une aventure humaine exceptionnelle qui nous permettra de mesurer notre capacité à repousser nos limites dans un paysage de rêves. Prêtes pour partir vivre une aventure humaine de folie ! »

Un duo doté d’une forme et d’une force mentale exceptionnelles. Très reconnaissant d’avoir été sélectionné, ce binôme est prêt à tout donner pour y arriver et faire la fierté de leur entourage professionnel et personnel.

Impatientes comme jamais de partir à l’aventure, d’enfiler leurs baskets et de filer à travers le sable du désert marocain, Valérie et Véronique doivent d’abord passer l’épreuve des stages de préparation.

 De quoi mettre l’eau aux museaux de nos deux Gazelles ! 

  

12 réflexions au sujet de « A la rencontre de… Valérie et Véronique ! »

  1. Félicitations Valérie et Véronique !
    Toute la DDP vous accompagne dans cette aventure.
    Je vous souhaite bon courage et bonne chance pour porter jusqu’au bout les couleurs de Women@Renault.

  2. Superbe le portrait de vous deux
    Ensemble vous allez le ramener le duster à l’arrivée et pourquoi pas en première position , moi je crois en vous , déterminées que vous êtes
    Une aventure comme ça cela se mérite et vous l’avez méritée , maintenant à vous de jouer les gazelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>