A la rencontre de… Teodora et Emilia!

Pour clôturer notre deuxième semaine de présentation des Gazelles, place aujourd’hui à des invitées exclusives ! Voici notre sixième binôme venu tout droit de Roumanie, Emilia et Teodora ! Equipage du service technologie de Renault Roumanie : le Rallye Aïcha des Gazelles dépasse décidément les frontières.

Nos deux Gazelles – ou devrions nous dire les « RUNaway » Gazelles – sont habituées à la route et sont prêtes à faire face à un tout autre terrain : le désert marocain ! Les Roumaines n’ont peur de rien !

 DANS LES COULISSES DES SELECTIONS…

Où étiez-vous lorsque vous avez appris que vous étiez sélectionnées pour le Rallye Aïcha des Gazelles 2015 ? Vous attendiez-vous à cette sélection ?

Emilia raconte qu’elle était dans le taxi en direction du travail : « Une des autres Gazelles participantes aux sélections, m’a appelée pour m’annoncer la bonne nouvelle. »

Une autre façon originale d’apprendre la nouvelle : pouvoir compter sur les autres Gazelles, toujours connectées et prêtes à partager les good news !

Teodora était à l’autre bout du monde. Oui, oui, concrètement à l’autre bout du monde : au Brésil. En déplacement depuis les pré-sélections pour un nouveau projet jusqu’à fin 2014, elle a appris la nouvelle par son acolyte. « Après une nuit où il m’était impossible de dormir, à 4h du matin (heure locale au Brésil), ma Gazelle m’a appelée pour m’avertir de cette grande nouvelle ! »

Une sacrée joie, un honneur et un privilège selon nos Gazelles d’être le premier équipage Renault Roumanie à participer au Rallye Aïcha des Gazelles ! On a la classe, ou on ne l’a pas ! 

Quelle fut votre première réaction ? Avez-vous fondu en larmes ? Avez-vous poussé un cri de joie à en faire trembler les murs de votre bureau ?

Emilia, toujours à bord de son taxi a répété un millier de fois « Je n’y crois pas ! ».

« J’ai tellement affolé le chauffeur de taxi qu’il m’a proposé de venir nous soutenir comme mascotte ou comme majorette ! »

Décidément, cette compétition suscite des réactions et du soutien de tous les côtés, nos Gazelles jubilent et créent l’émulation ! 

Teodora, au bord de l’implosion, tremblante, débordante d’émotions, nous dit : « À 4h du matin, mes premiers mots ont été (en anglais) « Je n’arrive pas à croire que ce rêve devienne réalité, OH MY GOSH ! ». Elle s’est ensuite précipitée sur son téléphone pour appeler son chef et sa famille (en Roumanie).

Et voici comment une nouvelle fait le tour du monde à la vitesse de la lumière … 

Quelle fut la première pensée qui vous a traversé l’esprit lorsque vous avez réalisé que vous alliez devenir une vraie Gazelle ?

Teodora, toujours sur son petit nuage : « Parfois les rêves se réalisent et à l’instant présent, je savoure à FOND ! ». Elle nous explique qu’elle réalise enfin qu’elles vont profiter d’un événement marquant à vie, et qu’elles débordent littéralement d’émotions.

L’enthousiasme est palpable et elle qualifie ce sentiment « d’unique et d’euphorique ».

Emilia au top de l’optimisme se voit  déjà sur en haut de l’affiche ou plutôt sur la plus haute marche du podium. Elle a instantanément pensé : « Oh my God, il faut apporter le 1er prix en Roumanie ! ».

Oh my Go(l)d, nos Roumaines ont l’air bien déterminé à décrocher l’or !

A qui avez vous annoncé la nouvelle en premier ? Quelle fut la réaction de vos proches (famille et amis) ?

Emilia s’est évidemment empressée de prévenir sa compère au Brésil : « Même s’il était 4h du matin là bas, j’ai pensé que ça valait la peine d’être réveillée ! » Mais Teodora était déjà réveillée, stressée et déçue de ne pas avoir de connexion internet LE jour de l’annonce des résultats.

Emilia précise également l’enthousiasme et la fierté de ses amis et de sa famille.

Teodora commença par contacter son mari : « On a réussi, je suis officiellement une Gazelle et je vais faire le Rallye ! ». Rassurant et confiant, il lui a répondu que cette sélection était une évidence compte tenu de l’esprit de compétition du duo. Le père de Teodora, un passionné de conduite tout terrain, était extrêmement fier de sa fille, qui poursuit sa passion. 

En attendant de faire face aux tempêtes de sable, c’est une tempête de mails et de coups de téléphone de félicitations qui a fait virevolter notre duo !

Les premiers mots de vos collègues lorsqu’ils ont appris la bonne nouvelle ?

L’avalanche de compliments a submergée nos deux Gazelles. Elles n’arrivent pas à réaliser toute la ferveur qui émane de leur entourage : « Félicitations, nous sommes très fiers de vous. Vous allez représenter la Roumanie et nous sommes sûrs que vous allez porter avec éclat les « couleurs » de Renault ! »

Un duo Renault qui a la banane ! 

Lors du week-end de sélection, avez-vous eu des doutes sur la suite de l’aventure ? Au contraire, vous vous êtes dit que le Rallye était fait pour vous ?

Convaincues depuis toujours que le Rallye est fait pour elles, notre duo était quand même conscient du niveau de préparation élevé de leurs collègues. « Nous ne pouvions pas être certaines de réussir, mais comme toutes les autres Gazelles on espérait pouvoir démontrer que nous étions un des meilleurs choix pour le grand Rallye des Gazelles. » 

Des Gazelles qui peuvent bondir de joie maintenant que la sélection est validée !

Lors du week-end de sélection, quelle épreuve  a été la plus difficile ? La plus facile ?

Nos Gazelles gardent tellement un bon souvenir de ce week-end de sélection, qu’elles ont du mal à déterminer quels moments ont pu être plus faciles et plus difficiles.

Une chose est sûre, le plus aisé et naturel pour notre duo de l’Est : « être dans l’esprit Gazelle » : « Nous nous sommes senties comme dans une grande famille. »

Cependant, le plus difficile reste selon elles le montage de la tente : « On avait jamais vu ça ! C’est super spécial avec beaucoup de petits bâtons (euh… des sardines peut être) ! Mais nous avons trouvé de « bonnes fées » ou plutôt gentilles Gazelles, pour nous aider à la monter ! » 

En même temps on les comprend, les Gazelles ne croisent pas souvent de sardines dans le désert… 

Quelles valeurs sont les mieux représentées lors du week-end de sélection ?

Sans tergiverser, ces demoiselles parlent de respect, de solidarité et d’esprit d’équipe. Elles mettent aussi en avant « l’image de la femme ambitieuse et courageuse. »

Et oui c’est ça l’esprit Women@Renault !

Et ça… ON ACHÈTE !  

Quelles sont les qualités de votre coéquipière qui seront utiles dans le désert ?

Emilia vante les mérites de sa coéquipière : « Teo (pour les intimes) est la personne la plus optimiste du monde ! Avec l’énergie et le mental de gagnante qu’elle a, je suis sûre qu’on va réussir sans problème à surmonter toutes les péripéties du voyage ».

De son côté notre Teo officielle flatte à son tour sa coéquipière Emy (à chacune son petit surnom !) : « Avec son esprit de coordination, sa motivation et son esprit de compétitrice, c’est elle la « chorégraphe » du binôme. »

Avez-vous deviné qui sera la pilote et la co-pilote ?

Emy & Teo, le duo qu’il nous faut pour aller toujours plus haut in Morocco ! 

Quel est le principal atout de votre binôme ?

Les premiers seront les derniers… Mais nos Gazelles sont plutôt partantes pour être les premières tout court !

Teodora et Emilia sont ambitieuses et elles ont la gagne :  « Nous sommes toutes les deux en très bonne condition physique et nous sommes plus que prêtes à partir !» 

Que l’aventure commence…

Que redoutez-vous le plus pendant le Rallye ?

Drôle d’appréhension pour notre binôme qui n’a qu’une seule crainte : « Perdre la voiture dans les désert »

…!?

« Mais si c’est le cas, on continuera la course à pieds (0 consommation de CO2) !»

Chapeau bat pour leur conscience eco-friendly, mais elles risquent de passer la ligne d’arrivée au mois de mai !

Qu’attendez-vous avec le plus d’impatience ?

Notre binôme est curieux de découvrir si un Duster « spécial Roumanie » a été pensé pour représenter la première nomination de la Roumanie.

Le top départ de la course et le fameux « 3… 2… 1… PARTEZ !!! » les rend dingues d’avance : « On ne va pas pouvoir résister à la vague d‘émotions qui va nous submerger !! Et nous sommes sûres que nous allons fondre en larmes, au fond nous sommes des femmes sensibles malgré nos âmes de guerrières ! »

Pleurer n’est pas réservé qu’aux femmes, mêmes les Gazelles peuvent exprimer leur joie avec une petite larmichette !

La Gazelle est courageuse et un peu casse-cou, racontez-nous ce que vous avez fait de plus fou dans votre vie ?

Emilia a deux souvenirs en tête… Elle hésite entre la traversée d’une rivière en tyrolienne (spectaculaire) et un saut en mer. Mais elle finit par choisir le saut : ce n’est pas banal de sauter d’un très haut rocher, en mer lorsqu’on ne sait pas nager… Pourtant notre Gazelle a pu compter sur ses amis qui l’attendaient en bas pour la réceptionner et l’empêcher de couler !

(Pl)Ouf !

Teodora, plus terre à terre, parle d’une journée où elle est partie avec son père faire de la conduite en hors piste dans les montagnes.

Sa crainte : rencontrer un ours ! « Je pense que c’est mon père qui m’a appris à aimer les voitures ».

Une passion qui se transmet de père en fille ! Merci qui ? Merci papa !

Dans quel état d’esprit êtes-vous aujourd’hui ? Quelles sont pour vous les prochaines étapes de préparation au Rallye ? Un entraînement au triathlon ? L’ascension d’une montagne ?

Elles sont hyper motivées pour entamer les stages de préparation en février.

Teodora a prévu de poursuivre le running avec son entrainement pour le marathon hivernal « Forest Run » et l’organisation du « Athelict Cardio ».

De son côté, Emilia continue la danse avec des ateliers chorégraphiques : « Nous aurons des stages d’orientation et de hors piste avec l’équipe Duster 4×4 en janvier. Avec tout ça, nous serons prêtes pour remporter le Rallye. » 

Danse et running, un team cardio à fond ! 

Quelle phrase, citation ou cri de guerre caractérise le mieux votre binôme ?

« BANZAÏÏÏÏÏÏÏÏÏ !!»

A l’abordaaaaage !

Un surnom pour votre binôme ?

Celui qui leur colle le mieux à la peau depuis les inscriptions : « RUNaway ».

Fuyez Gazelles et ne vous faites pas rattraper ! Les autres Gazelles ne vont laisseront pas remporter le Rallye si facilement !

Cap ou pas cap de remporter la course ?

« Bien sûr que nous sommes Cap, on est la pour remporter le 1er prix ! »

Elles ne lâcheront rien ! Le premier prix ou rien !

Pour finir, s’il fallait définir en un mot l’aventure qui vous attend ?

« M-Y-S-T-E-R-I-E-U-S-E »

Encore une équipe avec une vision différente de la compétition mais toujours dans l’optique de s’amuser, de représenter le groupe Renault et de partager les valeurs fondamentales du Rallye.

L’esprit est là et il ne changera pas ! Très impatientes de découvrir la suite des aventures et des stages, nos deux compères made in Roumanie, sont fiers d’être des Gazelles !

  

3 réflexions au sujet de « A la rencontre de… Teodora et Emilia! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>